La protection piscine est indispensable pour sécuriser un bassin afin d’éviter tout risque de noyade. Mais au-delà d’assurer la sécurité des usagers, elle peut offrir d’autres atouts : préserver la qualité de l’eau, prolonger le confort de baignade en dehors de la saison estivale, etc.
Bâche, filet, volet,… Voici un tour d’horizon des différentes solutions pour de beaux jours de baignade et de longs mois de sérénité. Laissez-vous guider et choisissez l’option parfaite pour votre piscine !

Les couvertures pour piscines

Il existe sur le marché quatre types de couvertures de sécurité pour piscines.
La bâche à bulles ou couverture d’été
La bâche à bulles se pose sur le bassin. Selon sa dimension, un enrouleur peut être installé en bout d’équipement pour faciliter sa manipulation (enroulement et déroulement).
Elle est idéale en période estivale. Grâce à ses bulles, ce type de couverture :
– chauffe l’eau ;
– conserve sa chaleur ;
– limite son évaporation.
Attention : une couverture à bulles ne convient pas pour sécuriser le lieu de baignade.

La bâche d’hiver

La bâche d’hiver peut se fixer sur les rebords de la piscine à l’aide de sangles. Elle est constituée d’une toile souple qui peut être opaque ou filtrante. Opaque, elle empêche le développement des algues. Filtrante, elle laisse passer la pluie, mais retient toutes sortes de débris comme des feuilles mortes.

La couverture à barres

La couverture à barres est une bâche polyvalente :
– elle assure la sécurité de la piscine, grâce à ses barres en aluminium qui lui donne sa rigidité.
– elle le protège des impuretés tout en limitant la prolifération des algues.
– elle permet l’isolation thermique de l’eau.
Remarque : ce type de protection est fragile. En cas de fort enneigement, les barres peuvent plier sous le poids de la neige.

Le volet ou rideau

Le volet se compose de lames de PVC qui glissent sur l’eau et recouvrent toute sa surface. Elles s’enroulent et se déroulent autour d’un axe, installé hors-sol ou immergé en bout d’installation. Les volets, polyvalents ;
– sécurisent rapidement une installation ;
– limitent le refroidissement et l’évaporation de l’eau ;
– empêchent le développement des algues, etc.
À noter : les volets immergés s’installent généralement en même temps que la construction de la piscine tandis que les volets hors sol peuvent s’installer ultérieurement.

Les abris de piscines

De structure légère, les abris sont des constructions fermées de type véranda. Ce dispositif de sécurité se place au-dessus de l’installation, il la recouvre totalement sans contact direct avec le bassin.
L’ossature des abris peut être en bois, en acier ou en aluminium, le vitrage en verre, en polymère ou en polycarbonate.
Cet équipement se décline en divers modèles :abris bas, mi-hauts, hauts.
Il présente plusieurs avantages. Fermé :
– il sécurise le lieu de baignade en le rendant complètement inaccessible ;
– il optimise son hivernage en le protégeant des intempéries (pluie, gel, etc.) et des pollutions extérieures (insectes, poussières, etc.) ;
– il facilite ainsi son entretien et limite le recours à des produits de traitement chimiques ;
– il maintient ou réchauffe la température de l’eau de façon écologique, grâce à la composition de sa structure créant un effet de serre ;
– il offre la possibilité de se baigner toute l’année (abris hauts).
Attention : quel que soit le dispositif choisi, entreposez votre stock de produits d’entretien (chlore, correcteur de pH, etc.) hors de portée des enfants et des animaux de compagnie.

La barrière ou clôture de piscine

La barrière de sécurité s’installe autour du bassin en laissant un périmètre de circulation. Munie d’un portillon sécurisé, elle bloque l’accès à l’installation.
Attention : veillez à bien verrouiller le portillon après chaque baignade pour empêcher l’accès non sécurisé à l’équipement.

Les systèmes d’alarme pour piscines

Il existe sur le marché trois types d’alarmes de sécurité :
– l’alarme périmétrique qui se déclenche lorsqu’une personne franchit une ligne infrarouge ;
– l’alarme parlante qui alerte par message vocal quand une personne s’approche de la piscine ;
– l’alarme immergée qui retentit lorsqu’une personne pénètre dans le bassin.
L’alarme est qualifiée de système de sécurité. Cependant, elle n’empêche pas d’accéder à l’espace de baignade. Utilisez-la plutôt pour renforcer un autre dispositif de sécurité.
Attention : pensez à toujours réactiver l’alarme après chaque baignade.
Conseil : en cas de chute accidentelle, une personne doit pouvoir réagir rapidement. Gardez toujours une bouée et une perche à proximité, en cas d’urgence.

Nouvelle Brochure VERANDAIR® 2022

Vous souhaitez construire une piscine chez vous? Téléchargez notre brochure et découvrez notre gamme d’abris et vérandas pour piscines. Retrouvez-y nos réalisations et des conseils pour bien choisir votre abri de piscine!





    Vous avez un projet ? Une question ?Contactez le service adéquat
    Contactez-nousContactez-nous